L'Ensemble Opus 62


Partageant la richesse des traditions musicales russe et française, l'Ensemble Opus 62, dont la base est un sextuor à cordes composée de deux violons, deux altos et deux violoncelles, est à géométrie variable depuis plusieurs années. Il s’attache à faire découvrir au grand public le vaste répertoire de musique de chambre avec une prédilection pour celui du sextuor et du quintette à cordes.

L'étendue du répertoire et la modularité d'Opus 62 de trois à vingt musiciens, permettent de proposer des programmes allant de l'époque baroque aux musiques d'aujourd'hui, programmes qui peuvent devenir de véritables spectacles pluridisciplinaires où se mêlent poésie, contes, peintures, vidéos, théâtre, clowns, cinéma.....

L'Ensemble Opus 62 est soutenu par le Conseil Régional Hauts-de-France, le Conseil Général du Pas-­de-­Calais, la Communauté d'agglomération Béthune-Bruay Artois Lys Romane pour son travail de diffusion, de médiation, de création et de commandes aux compositeurs d’aujourd’hui tels que Jean-­Guy Bailly, Édith Canat de Chizy, Christophe Looten, Aubert Lemeland, Anthony Girard, Valéry Arzoumanov, Denis Levaillant, Thierry Eschaich, Philippe Hersant....

Basé à Béthune, il est soutenu par la ville qui lui prête des locaux depuis de nombreuses années.

L'association


L’association Opus 62 est née sous l’impulsion des musiciens du sextuor à cordes de l’Artois, avec pour volonté de promouvoir le répertoire de musique de chambre classique, romantique et contemporain à partir d’un ensemble musical permanent ayant choisi la forme d’un sextuor à cordes.

Elle se fixe pour objectifs de :

  • favoriser la création d’œuvres nouvelles commandées aux compositeurs d’aujourd’hui ;
  • fidéliser et sensibiliser un nouveau public à travers une action pédagogique (milieu scolaire, milieu associatif, conservatoire, écoles de musique, stages…) ;
  • diffuser l’ensemble de ce répertoire conjointement à d’autres domaines artistiques et culturels (danse, théâtre, musées et monuments historiques…).
Soutiens financiers


L’association est subventionnée par le Conseil régional Hauts-de-France et le Conseil général du Pas-de-Calais, la ville de Béthune.

Elle est basée à Béthune et soutenue par la ville qui lui prête aussi des locaux depuis de nombreuses années.